La Formation Syndicale


La Formation Syndicale, pourquoi ?

Pour être efficace, tout simplement.
Pour équiper nos syndiqués, militants, dirigeants en savoirs et savoir-faire pour agir, mener et conduire leur activité, remplir leur mandat.
La sécurité sociale professionnelle revendiquée par la CGT conjugue accès à l’emploi correctement rémunéré, déroulement de carrière grâce à des droits attachés à chaque personne quelles que soient les évolutions des entreprises et droit à une véritable formation tout au long de la vie.
Gagner de telles avancées sociales ne sera pas possible sans des syndiqués nombreux, pleinement acteurs et décideurs.
Parmi eux, il en faut qui assument des responsabilités à tous les niveaux de l’organisation. Ils et elles sont élus sur la base de la confiance que les autres leur accordent. C’est primordial.
Développer une formation syndicale accessible, répondant aux besoins de chacune et de chacun, dès l’adhésion, tout au long de sa vie syndicale et au fur et à mesure des prises de responsabilités et des mandats conformément à la Charte de l’élu et mandaté CGT.
Le stagiaire pour acquérir des savoirs et savoir-faire doit conjuguer trois vecteurs : la pratique (c’est en forgeant qu’on devient forgeron), la lecture de la presse syndicale (un syndiqué informé en vaut deux) et la formation syndicale.

La Formation Syndicale, comment ?

Tout participant à l’action de formation est au centre de la construction de ses connaissances.
La formation syndicale c’est :
* des syndiqués rassemblés dans une même volonté de s’écouter, de partager leurs savoirs et leurs pratiques, de les confronter avec ceux et celles de la CGT.
* s’enrichir du et avec le collectif en y prenant du plaisir !

Le droit à la formation syndicale.

Dans la charte de la vie syndicale de MARS 2003, nous écrivions que la formation syndicale est un droit que nous devons utiliser et conforter, afin de permettre à chaque adhérent tout au long de sa vie militante d’être outillé pour intervenir et décider.
Le droit à la formation économique, sociale et syndicale est ouvert à tous les salariés, retraités et privés d’emploi, à raison de 12 jours par an qui peuvent être porté à 18 sous certaines conditions. Il suffit de solliciter une autorisation d’absence auprès de son employeur en général 30 jours avant la formation.
Les lois, décrets ainsi que le code du travail déterminent tout ce qui touche à l’utilisation de ce droit à formation tant dans le secteur privé que public.
Par rapport au maintien du salaire pendant la durée de la formation, sauf accord d’entreprise ou d’établissement plus favorable, l’employeur n’est obligé de le maintenir que dans la limite de 0.08/1000 de la masse salariale de l’entreprise ou de l’établissement du stagiaire. C’est donc soit l’organisation syndicale, soit le comité d’entreprise avec son budget activités sociales et culturelles qui complètent le 0.08/1000.
En précisant qu’ils existent des spécificités particulières par rapport aux formations pour les élus au CE, les mandatés CHSCT et les élus dans les conseils de prudhommes.
Afin d’impulser la formation syndicale auprès de tous les syndiqués de notre département et suite à une décision de la Commission Exécutive de l’UD, nous avons renforcé le collectif formation qui est maintenant composé de 15 camarades. Ce collectif s’est réuni le 21/12/12 et a construit l’ossature du plan de formation 2013.

Les Formations :
Plan de Formation 2013

Modèle de congés de formation économique, sociale et syndicale. A enregistrer, complèter et envoyer à votre direction.